Examen de LexShares | Investissez dans les poursuites et les litiges

LexShares Review

Les investisseurs à la recherche d’investissements « greenfield » (investissements qui offrent la possibilité de construire quelque chose de nouveau à partir de la base) peuvent penser que les investissements providentiels ou les FPI privées offrent certaines des seules opportunités « sans intervention ». Cependant, LexShares prouve que certains investissements entièrement nouveaux peuvent se produire sur des marchés banals mais sous-capitalisés.

LexShares est une société de financement de litiges qui a ouvert ses portes aux investisseurs particuliers. Le financement des litiges est une opportunité d’investissement généralement limitée à avocats et les fonds spéculatifs. Dans le financement des litiges, une société tierce comme LexShares investit un « fonds de roulement » dans des poursuites qu’elle juge susceptibles de produire des résultats rentables. Les avocats et les plaignants utilisent cet argent pour financer le procès. Si le demandeur obtient un verdict financier, la société de financement tiers a droit à une part des bénéfices.

En raison des connaissances techniques et juridiques requises, le financement des litiges n’est généralement pas une classe d’actifs ouverte aux investisseurs réguliers. Cependant, LexShares a ouvert ses portes aux particuliers fortunés cherchant à s’exposer au financement des litiges. Continuez à lire pour savoir comment cela fonctionne.

Logo LexShares
  • Investir dans un fonds dédié au financement des litiges
  • S’exposer aux réclamations contentieuses
  • Investissement minimum de 250 000 $

Ouvert aux investisseurs non accrédités

Qu’est-ce que LexShares ?

Fondée en 2014, LexShares est une entreprise qui se concentre sur le financement de poursuites à haut rendement. La société comprend un mélange d’experts juridiques, financiers et de souscription qui travaillent ensemble pour financer les opportunités de litige et gérer les fonds de « financement des litiges » de LexShare.

En 2018, LexShares a créé son premier fonds de financement de litiges. Il a levé 25 millions de dollars d’argent d’investisseurs pour ce fonds. En 2020, il a lancé le deuxième fonds de financement des litiges avec un plafond de 100 millions de dollars en argent des investisseurs.

LexShares est l’une des premières sociétés à créer un marché où les investisseurs individuels peuvent s’exposer au financement des litiges. Mais l’innovation ne s’arrête pas au marché. L’entreprise utilise des données, l’apprentissage automatique, le traitement du langage naturel et des connaissances juridiques pour classer les poursuites potentielles en fonction de leur probabilité de rentabilité.

Qu’est-ce qu’il offre?

LexShares permet aux investisseurs individuels d’investir dans son fonds de financement des litiges appelé LexShares Marketplace Fund II. Ce fonds est constitué comme un « lock-up » fonds de couverture où l’argent de l’investisseur est bloqué par le fonds pendant 7 ans ou plus. Les décisions sur la façon de déployer l’argent des investisseurs sont laissées au gestionnaire de fonds sous la supervision de LexShares.

LexShares permet également aux investisseurs individuels de parcourir les combinaisons pour investir par eux-mêmes. Cependant, les détails de ceux-ci varient d’un costume à l’autre et peuvent changer avec le temps.

Obtenez une exposition au financement de litiges en tant que classe d’actifs

Les investisseurs peuvent avoir du mal à trouver une catégorie d’actifs plus unique que le financement des litiges. Cette classe d’actifs spécialisée est relativement peu corrélée au marché boursier. De plus, il a toujours offert d’excellents rendements.

LexShares affiche un retour sur capital de 1,4 fois depuis sa création en 2014, avec une durée médiane de 15 mois des investissements résolus. Cela se traduit par un taux de rendement interne (TRI) de 40 %. Bien entendu, les rendements historiques ne peuvent pas être utilisés pour prédire les résultats futurs.

LexShares revient

Utilisation de l’apprentissage automatique pour identifier les cas à fort potentiel

Au cours de la vie de l’entreprise, LexShares a reçu plus de 4 000 demandes de financement de litiges. Cependant, il regarde bien au-delà de ces demandes pour déterminer la probabilité d’un résultat positif (rentable). LexShares utilise un algorithme interne pour comparer les cas potentiels à un grand nombre d’ensembles de données historiques.

En «formant» régulièrement cet algorithme avec de nouveaux points de données, LexShares pense pouvoir conserver un avantage concurrentiel en prédisant des résultats rentables.

Période de blocage de 7 ans

Les fonds LexShares ont des « périodes de blocage » relativement longues pendant lesquelles le capital des investisseurs est déployé (7 ans avec jusqu’à deux extensions d’un an). Les investisseurs ne peuvent ni vendre ni liquider leurs actions pendant la période de blocage. La période de blocage de LexShares est typique des hedge funds. Mais les investisseurs qui n’ont pas utilisé de hedge funds peuvent être surpris d’apprendre à quel point le fonds est illiquide.

Investissement minimum de 250 000 $

LexShares est ouvert uniquement aux investisseurs qualifiés. Et le minimum d’investissement est de 250 000 $. Cela rend ce type d’investissement plus approprié pour les personnes fortunées qui souhaitent déployer une grande quantité d’argent.

Y a-t-il des frais ?

LexShares Marketplace Fund II annonce des frais de gestion annuels de 2,5 %. De plus, 25 % de tous les bénéfices sont considérés comme des « intérêts reportés ». Cela signifie que le gestionnaire principal du fonds reçoit 25 % des bénéfices.

Si les frais semblent élevés, c’est parce qu’ils le sont. La structure des frais de LexShares reflète les frais facturés par la plupart des fonds spéculatifs. Les très gros investisseurs peuvent être en mesure de négocier des coûts inférieurs. Mais la classe d’actifs unique permet à LexShares de facturer facilement des frais démesurés.

Comment contacter LexShares ?

LexShares a des bureaux à Boston et à New York. Le siège social est réparti entre les deux sites. L’adresse de New York est :

33, rue Whitehall
16e étage
New York, État de New York 10004

Les investisseurs qui souhaitent en savoir plus peuvent appeler le service client de LexShare au 877-290-4443 ou envoyer un courriel à info@lexshares.com.

LexShares fournit également des informations détaillées sur les investissements lorsque les investisseurs demandent un guide gratuit à la société. Ce guide est accompagné d’un e-mail de présentation et d’une opportunité de contacter un représentant en investissement.

Comment LexShares se compare-t-il ?

LexShares semble être l’une des rares sociétés à se concentrer exclusivement sur les fonds de financement de litiges. RendementRue, une plateforme d’investissement alternative, offre également une certaine exposition au financement de litiges, mais sur une base plus limitée. YieldStreet a un investissement minimum de 1 000 $ par rapport au minimum de 250 000 $ de LexShares et a récemment ajouté un soutien aux investisseurs non accrédités.

La plupart des investisseurs qui envisagent LexShares voudront également le comparer aux hedge funds traditionnels. Les hedge funds investissent souvent dans des investissements alternatifs, notamment le financement de litiges, produits de base, options, immobilier et plus. Mais, pour l’instant, voici de plus près comment cela se compare à YieldStreet.

Entête

Logo LexShares
Logo YieldStreet

Ouvert aux investisseurs non accrédités ?

Cellule

Cellule

Comment ouvrir un compte ?

Les personnes qui souhaitent investir dans LexShares doivent d’abord s’inscrire et créer un compte. LexShares exige que tous les investisseurs potentiels soumettent une preuve de leur statut d’accréditation avant d’avoir la possibilité de participer au litige.

Une fois vérifiés, les investisseurs peuvent acheter des actions dans des actions individuelles ou dans le fonds par l’intermédiaire d’un courtier enregistré appelé WealthForge.

Est-ce sûr et sécurisé ?

LexShares possède l’un des sites Web d’investissement les plus branchés que nous ayons vus. Ses informations et son profil de risque sont importants et expliquent à quel point il est risqué d’investir dans LexShares. En tant que fonds spéculatif, LexShares prend au sérieux la confidentialité de ses investisseurs.

LexShares n’émet ni ne vend techniquement d’actions de son fonds. WealthForge Securities, LLC émet plutôt les titres de participation pour LexShares. WealthForge est un courtier enregistré, ce qui signifie qu’il est réglementé par la FINRA et qu’il est probablement conforme à toutes les lois nationales, nationales et internationales sur la confidentialité et la sécurité.

En tant qu’entreprise, LexShares essaie d’émettre des actions par le livre. Les investisseurs peuvent être sûrs qu’une participation au capital de LexShares est un investissement significatif. Ils peuvent même souscrire une assurance « préservation du capital » pour éviter de perdre de l’argent dans le fonds.

Cependant, LexShares Marketplace Fund II reste un investissement risqué. Et les investisseurs doivent comprendre les implications de l’argent bloqué avant de choisir d’investir.

Est-ce que ça vaut le coup?

LexShares n’est pas un investissement pour votre « millionnaire Joe moyen ». Même la plupart des investisseurs accrédités trouveront l’investissement minimum de 250 000 $ trop difficile à gérer. Il est rarement logique pour les investisseurs de mettre une grande partie de leur valeur nette dans un seul investissement avec une faible liquidité. La plupart préféreront des actifs plus connus comme l’immobilier, actions, ou alors obligations sur le financement des litiges.

Les personnes ayant une valeur nette très élevée peuvent trouver les rendements historiques de LexShares convaincants. De plus, les investisseurs peuvent être attirés par la diversification que LexShares propose. Mais évaluer les rendements réels de LexShares peut être difficile car la société ne suit pas un calendrier de distribution cohérent. Les investisseurs doivent calculer eux-mêmes ces chiffres.

Si vous envisagez d’investir dans LexShares Marketplace Fund II, assurez-vous de prendre en compte la période de blocage de 7 ans. En général, votre argent sera totalement inaccessible pendant cette période. Vous ne pouvez pas redéployer l’argent avec désinvolture si vous trouvez un meilleur investissement. Jugez donc soigneusement un investissement dans LexShares avant de vous y inscrire.

Fonctionnalités de LexShares

2,5%

LexShares conserve également 25 % de tous les bénéfices sous forme d’intérêts reportés.

TRI médian (des investissements résolus)

Ouvert aux investisseurs non accrédités

Un fonds de financement des litiges (LexShares Marketplace Fund II)

Élevé — ventilation détaillée de chaque cas et divulgation des risques

Numéro de téléphone du service client

Adresse e-mail du service client

Total
0
Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related Posts